ÉTÉ 2022
RUNES & SAGESSE NORDIQUE
Prochain atelier Dates & programme






INSPIRATION ᛭ ᚱᚢᚾᚱ


Un des aspects originaux de Viriya Wellness est de combiner un entraînement expérimenté, de qualité, du corps et de l'esprit, les mouvements primaux, la méditation, en milieu naturel, avec en plus une touche permettant de s'incarner dans l'histoire humaine de temps long, de se connecter aux origines. C'est bien-sûr ce que fait l'entraînement classique de Yoga ou d'Art Martial traditionnel. Beaucoup de choses brillantes ont été écrites et dites sur le Yoga, alors nous commencerons ces pages d'imspiration avec la voie runique, ne serait-ce que pour transmettre notre expérience personnelle d'entraînement physique et de wellness en Scandinavie. D'ailleurs nous verrons que les runes et les postures de Yoga ne sont pas sans relation.

Les photographies au-dessus ont été prises en Suède, elles symbolisent une rune et un environnement réel d'entraînement, que nous avons expérimenté (cliquer sur les symboles ci-dessus). Cette première collection contient les 24 runes dans l'ordre UThARK (avec la rune Fehu en dernier mais aussi comme le début d'un nouveau cycle).

Suggestions et/ou informations : haima.helio@gmail.com

.

Alphabets runiques ?

Les runes sont des dessins souvent gravées dans la pierre que l'on utilise entre autre en Scandinavie jusqu'au XIIe siècle environ. Selon certains auteurs, de part leur forme, elles pourraient dériver de l'alphabet grec ancien et donc de l'alphabet phénicien (lui-même descendant des hiéroglyphes égyptiens). Cependant à la différences des lettres grecques ou latines, les runes sont associés à un lexème (polymorphe) un peu comme les lettres hébraïques ou les hiéroglyphes égyptiens. L'ordre alphébétique des runes est d'ailleurs tout autre:

fuþarkgwhnijï,æpzstbemlŋod

Il existe communémment trois ensembles historiques de runes. L'ancien alphabet runique ou Vieux FUThARK est composé de 24 lexèmes et est utilisé du IIe au VIIIe siècle de notre ère. Les premières traces archéologiques apparaissent au Danemark. Le nom technique des runes anciennes est donné dans une transcription du proto-germanique, un des langages indo-européens reconstruit que l'on écrit en commençant par un signe *, par exemple *Sōwilō (ᛊ), est le nom proto-germanique de la rune ancienne du Soleil.

Odin • Certains chercheurs ont émis l'hypothèse que les runes auraient été rapportées dans le Nord par des auxiliaires germains de l'armée romaine impériale, qui auraient été à la fois en contact avec l'alphabet étrusque et initiés au Mystères de Mithra (très répandus dans l'armée romaine). Si les objets achéologiques runiques, pierres et bijoux, sembleraient indiquer une évolution du sud vers le nord, il n'existe aucune preuve quand à l'origine des runes.
Celles-ci sont traditionnellement associées à la figure chamanique de Oðinn / Odin / Woden dont la racine (W)oð est liée au surnaturel, à l'inspiration divine. Les anciens romains assimilaient d'ailleurs Woden au dieu Mercure (le Hermès grec). Selon la tradition germanique, les runes ont été révélées à Woden après qu'il se soit pendu neuf jours entiers à l'arbre du Monde, Yggdrasill. Woden aurait alors donné les runes aux humains.

Dans les premiers siècles de l'ère chrétienne, il existe en parallèle les lettres runiques anglo-saxonnes apparentées au Vieux Futhark. Puis au VIIIe siècle, dérivant de l'ancien alphabet, apparaissent les runes viking au nombre de 16 puisque 8 des runes anciennes *Gebō (ᚲ), *Wunjō (ᚷ), *Ïhwaz (ᛇ), *Perþō (ᛈ), *Ehwaz (ᛖ), *Ingwaz (ᛜ), *Ōþalan (ᛟ) et *Dagaz (ᛞ) ont disparu pour des raisons encore inconnues. Ce Nouveau FUThARK est utilisé du VIIIe au XIIe siècle par les habitants du Nord de l'Europe. Le nom de ces runes viking est habituellement un mot issu du viel islandais ou vieux norrois, ainsi le nom de la rune viking du Soleil est Sól. La période viking est en fait moins intéressante quant aux runes et elle marque la fin du paganisme proto-germanique et le début d'une coalescence avec le Christianisme. Nombre d'ouvrages existent sur ces aspects historiques et culturels.

□ La pierre runique de Lozère • Les Runes gravées se rencontrent en général dans l'Europe germanique, anglo-saxonne ou nordique (Allemagne, Royaume-Uni anglo-saxon, Scandinavie). Mais il existe aussi certains lieux d'Europe du Sud, comme dans les Cévennes françaises où des Runes anciennes apparaissent gravées dans la pierre ! Près d'un petit village de Lozère, appelée justement Rûnes (qui est aussi le nom de la rivière le traversant), en amont d'une magnifique cascade, se trouve une pierre de Runes gravées en cercle, dans le corps d'un serpent se mordant la queue. On retouve ici le caractère cycle des séries runiques.
Il n'y a pas vraiment d'explication officielle à la présence de cette pierre de Runes. Il s'agirait peut-être de colons vikings établis dans la région lors des Migrations. Certaines des Runes sont effacées et pourraient être un mélange de lexèmes gothiques avec de plus anciens.

Incarner les runes

Relation à la Nature • Les runes nordiques ne sont cependant pas seulement des signes écrits. Elles représentent aussi une certaine relation enchantée à la Nature, celle des forêts de hautes latitudes, telle qu'elle est vécue par la culture proto-germanique et plus tard viking. Le dessin des runes rappelle des combinaisons de branches d'arbres souvent rencontrées en forêt. Les runes peuvent elles-mêmes être superposées, ou associées en cercle, pour former des motifs plus complexes, des roues, ou des séquences de postures en mouvement.


Un endroit boisé à l'est de Dalby en Scanie. □

On trouve dans les runes une symbolique naturelle, qui décrit assez bien un entraînement physique en milieu naturel, parfois chaotique, au contact des éléments. Certes le travail agricole, aussi magnifique soit-il, est remplacé dans cet article d'inspiration par le développement, au sens noble, du corps et de l'esprit. Mais comme le travail de la terre, ce sont les mêmes vertus qui en produisent les fruits. La symbolique naturelle des runes est bien-sûr une source d'inspiration originale pour l'entraînement, tout particulièrement en extérieur.

C'est le mois de janvier en soirée dans l'obscurité hivernale. Tu viens de terminer une heure d'entraînement sous une pluie glacée. La première étape essentielle vers le bien-être physique et mental est accomplie. La deuxième étape sera une relaxation méditative dans le sauna.

Puissance & bien-être • C'est aussi une manière de rappeler que les pratiques de bien-être contemporain s'incrivent parfaitement dans la culture européenne, notamment nordique. On retrouve cela dans les deux aspects de la puissance dans le monde nordique ancien : *wîhaz (le surnaturel sacré) et *hailagaz (le bien-être, la complétude, l'invulnérabilité).

Le sauna serait ainsi originaire d'Europe du Nord, deux millénaires avant notre ère. Quiconque a d'ailleurs travaillé ou s'est entraîné dur pendant l'hiver boréal connaît l'immense joie, peut-être au sens de l'ancienne rune Wunjô (), que procure la chaleur sèche et le parfum du bois souvent mêlé d'essences végétales du sauna traditionnel.



□ Vue du Ribersborghus Kallbad à Malmö, inauguré en 1898. Le batiment en bois sur la mer combine des bassins naturels d'eau froide et des saunas traditionnels.

Polarités • Le sauna et son opposé polaire, le bain froid d'eau glacée nous apporte d'immenses bénéfices de santé et de bien-être mais c'est aussi un rituel qui est une manière de rejouer la (re)création du Monde par l'interaction entre les deux principes du chaos primordial : Niflheim, le royaume de Glace et Muspelheim, le royaume du Feu. Nous pouvons aussi vivre cette polarité cosmique (ou chaotique) à travers le cycle des saisons, très contrastées, en Scandinavie, particulièrement à hautes latitudes. L'hiver est très sombre et froid, tandis que l'été est lumineux et chaud. Le printemps marque alors une re-émergence de la Vie sous toutes ses formes.

La littérature scientifique moderne nous dit aussi que la combinaison entre la chaleur et le froid, étudiée sous forme d'hydrothérapie, permet d'améliorer l'immunité mais aussi des conditions comme les douleurs, CHF, MI, les obstructions pulmonaires, l'asthme, PD, AS, RA, OAK, FMS, les désordres anorectaux, la fatigue chronique, l'anxieté, l'obesité, l'hypercholestérolemie, la régulation thermique, etc. L'effet de la polarité froid - chaleur sur le corps humain, est donc d'un immense bénéfice pour la santé, même si le mécanisme exact n'est pas encore connu.



Dessins de postures sur le petite corne.
(Cliquer pour voir tous les dessins).

Un yoga runique ?

Généalogie • L'arbre généalogique des langues, ici la branche proto-indo-européenne → proto-germanique → vieilles langues germaniques (l'anglo-saxon, le norrois, etc.) → anglais, allemand, etc., est parallèle à la généalogie des disciplines du corps et de l'esprit. Ainsi le Tantra semble avoir des racines antérieures à l'arrivée des indo-européens. Le sanskrit est la langue du Yoga traditionnel et des asanas ; l'hypothétique yoga runique correspondrait au proto-germanique et aux runes anciennes. Mais les seules artéfacts connus décrivant ce qui pourraient s'apparenter à des postures yogiques sont les fameuses Cornes d'Or de Gallehus (dessin ci-dessus).




3000 av. JC
→ 1500 av. JC
1500 av. JC
→ 1350
500 av. JC
→ Ve
VIe
→ XVe
XVIe
→ milieu XXe
1980
→ Période actuelle
Proto-indo-européenSanskritProto-
germanique
Vieilles langues européennesLangues modernes européennesAnglais international
Anciennes spiritualitésShivaïsme
Hindouisme
Bouddhisme
Paganisme germanique
Odinisme
Migrations
Christianisme
Rationalisme
Industrialistion
Nouveaux mouvements spirituels
Tantra?
Méditation
Sauna
Yoga traditionnel
Asanas
RUNESDanse,
arts martiaux chevaliers
Éducation physique, danse, arts martiauxYoga occidentalisé, danse, wellness

Petite généalogie des langues et des disciplines du corps et l'esprit (hors sport de compétition). Ce tableau s'applique à l'Europe occidentale et en particulier au monde germanique dont les runes sont issues. Le monde latin appartient à une autre branche avec un rapport au corps très différent, ayant notamment été influencé par le christianisme beaucoup plus tôt.

Postures • Le dessin des runes rappelle aussi certaines postures du corps humain. Même s'il n'y a pas beaucoup de sources sur un yoga runique, certains chercheurs ont tenté d'approfondir ce sujet fort intéressant. Historiquement, la vision du Monde et la structure sociale proto-germanique, berceau des runes, est d'origine indo-européenne, tout comme l'hindouisme est issu des migrations indo-européennes en Inde. Ainsi la rune Mannaz () ou MAN (), l'être humain avec l'étincelle divine en soi, correspond à la divinité hindoue Vaivasvata Manu, le géniteur de l'Humanité. D'un point de vue postural, la rune solaire, Sowilô () ou SOL () rappelle directement la posture Utkatasana du Hatha Yoga, bras levés vers le ciel, mains jointes, le corps en position accroupie primale. Bien-sûr, il s'agit en premier lieu de simples équivalences posturales mais en recherchant sur ce sujet on s'aperçoit qu'il existe sans doute quelque relation plus profonde.

Renouveau • Au XXe siècle, quelques érudits ont tenté de reconstruire une forme de yoga tel qu'il aurait été pratiqué par les tribus proto-germaniques. C'est le cas des yogis allemands Siegfried A. Kummer et Friedrich Marby connus pour être des architectes du renouveau de la culture germanique ancienne (et aussi pour tous deux avoir été emprisonnés sous le Troisième Reich). En 1931, Kummer et Marby publient la Gymnastique des Runes où ils décrivent pour chaque rune une position du corps, associée avec un état de concentration. Certaines rotations du corps forment alors de nouvelles figures tridimensionnelles. Ci-contre, la figure montre la position d'une version de la rune Mannaz / MAN () dont la rotation forme un calice. Certains écrits de Kummer et Marby sont conservés à l'Institut d'Histoire du Sport de Basse Saxe (NISH) à Hannovre.

UThARK • Dans les années 1930, le philologue suédois Sigurd Agrell, professeur à l'université de Lund, reconstruit le Futhark en plaçant à la fin de l'alphabet la première rune Fehu / FEH (). La première rune devient alors UR (). Pour Sigurd Agrell, l'alphabet runique devrait donc s'appeler UThARK au lieu de FUThARK habituellement admis. À la fin du XXe siècle, Thomas Karlsson de l'Université de Stockholm décrit un UThARK yoga dans le sixième chapitre de son ouvrage Nightside of the Runes (publié en 2001, non traduit en français). Cet UThARK yoga a été expérimenté dans le groupe ésotérique Dragon Rouge qu'il a fondé en 1989. Les runes sont alors perçues commes des représentations symboliques des principes du Cosmos. Et précisément comme les postures du yoga traditionnel, les runes sont aussi associées à des positions du corps permettant une transformation profonde de soi, et donc du rapport au Monde.

L'UThARK yoga établit une correspondance directe avec le Kundalini Yoga. La première rune, maintenant UR (), correspond à l'énergie primale assoupie au niveau du chakra racine (Muladhrara). La posture associée à UR est proche du Chien-Tête-En-Bas, Adho Mukha Shvanasana du yoga classique. Dans son livre, Thomas Karlsson décrit ainsi la posture primale UR, et celle de la rune FEH (la dernière) comme :

UR. Penchez-vous en avant et ressentez l'énergie primale d'Ur et la force volcanique qui bouillonne au centre de la terre. Il existe des variantes à la plupart des postures, y compris à celle-ci. Elle peut être menée avec les jambes tendues et le corps penché en avant, les bras étendus avec les paumes face au sol. Mais elle peut aussi se faire avec les jambes fléchies, ou sans que les mains ne touchent le sol.

FEH. Tenez-vous droit avec les bras tendus vers l'extérieur. Les avant-bras pointent vers le haut, les poings serrées. Vous illustrez les cornes de l'animal apprivoisé et détenez des richesses et des runes.

Dans l'UThARK yoga, chacune des runes correspond à un niveau d'élévation de la Kundalini, le courant d'énergie spiralant le long de l'épine dorsale. La dernière rune, FEH, est celle du contrôle de cette énergie primale. Son trait vertical symbolise l'Arbre du Monde, Yggdrasill ou Irminsul, qui s'étend du monde souterrain-racine jusqu'au ciel. Cet arbre cosmique est manifesté en yoga par l'ascension complète de la Kundalini le long de l'épine dorsale.


Exemples modernes de postures runiques en Uthark yoga. Pour chaque rune il existe des variantes.




Texte et photographies d'illustration des runes (c) Dominic Idier, 2008-2022