Bienvenue Ateliers
Événements
Contenu
des séances
Inspiration Informations
pratiques
Contact
Réservation
Règles
éthiques

Viriya Wellness

Entraînement, Bien-être & Inspiration
Règles éthiques
pour l'Entraînement Personnel (selon SVPTF)




SVPTF
Notre entraînement suit les règles de l'EREPS et de l'EHFA (European Health and Fitness Association) pour l'Entraînement Personnel (niveau 4) et les valeurs éthiques de l'association des entraîneurs suédois (Svenska Personlig Tränareförbundet, SVPTF) fondée en 1995 à Stockholm par Kristian Berg et probablement la plus ancienne en Europe.
L'entraîneur personnel repasse régulièrement une revalidation des connaissances en accord avec les règles générales de l'EHFA et de l'EREPS d'une part et avec celles encore plus spécifiques promues par SVPTF. Cela garantit une qualité permanente de l'entraînement et de l'enseignement et donne au client confiance et valeur ajoutée.

Définition de l'Entraînement Personnel

Un entraîneur personnel est une personne qui assume la responsabilité personnelle de l'entraînement physique d'une autre personne, son développement et sa sécurité. Ainsi, un entraîneur personnel certifié n'a pas seulement la tâche d'instruire, mais aussi de motiver, d'inspirer et de guider.
D'un point de vue sociétal, les entraîneurs personnels doivent s'efforcer de :
  • Augmenter davantage le niveau de compétence/sensibilisation du public.
  • De travailler pour que le plus grand nombre puisse être guidé.
  • Augmenter la gamme d'exercices physique.
  • Accroître la sensibilisation à l'importance de l'exercice physique correctement effectué et de la santé.
Pour l'entraînement personnel, les règles éthiques doivent être suivies que le travail soit effectué contre rémunération ou non.
Ces règles visent principalement à sensibiliser les entraîneurs personnels certifiés aux problèmes éthiques impliqués combinés à l'exercice de la profession et de s'assurer que les clients reçoivent un traitement digne et expert.

Mêmes valeurs que dans les autres éthiques de la santé

L'objectif principal de l'entraîneur personnel devrait être la santé du client dans une perspective holistique à long terme. Cela signifie que la prévention des blessures et des maladies possibles est un objectif principal, avec en parallèle l'effet d'entraînement recherché dans chaque cas individuel.

Connaissances de l'entraîneur personnel

Toute personne active dans un contexte d'entraînement personnel donne des conseils ou une formation doit avoir connaissances particulières dans le domaine. En plus des connaissances purement pratiques, est requise la connaissance des exigences physiques et mentales particulières imposées aux athlètes, ainsi que des conditions sociales et psychologiques dans lesquelles l'exercice physique est pratiqué.
Il est de la responsabilité des entraîneurs personnels de maintenir et de développer leurs propres compétences professionnelles en suivre les évolutions du domaine professionnel.
Dans la mesure où les connaissances de l'entraîneur personnel ne sont pas suffisantes pour des situations particulières, d'autres compétences, médicales notamment, doivent être invoquées et coordonnées pour le meilleur du client.

Relation de l'entraîneur personnel avec ses collègues

En collaboration avec les collègues et les étudiants, l'entraîneur personnel doit attacher une grande importance au professionnalisme, au respect et à la loyauté.
Un entraîneur personnel qui prend connaissance d'erreurs ou d'omissions qui pourraient ou ont blessé le client doit le signaler au corps ou à l'autorité responsable.
Relation de l'entraîneur personnel avec le mouvement sportif et les médias
L'entraîneur personnel doit être conscient des conflits d'intérêts qui peuvent exister, pour exemples entre, d'une part, le client et le meilleur pour sa santé et, d'autre part, la gestion d'équipe ou équivalent, coéquipiers, sponsors et médias.
Pour l'entraîneur personnel, les intérêts du client individuel doivent toujours primer. L'entraîneur personnel est tenu de clarifier les risques que le sport peut entraîner pour l'individu client, mais ne doit pas décider si le blessé ou le malade peut éventuellement participer à entraînement et compétition. L'importance du résultat d'une compétition d'un point de vue sportif doit être bien séparé de la décision médicale.

Respect de l'autonomie et de la confidentialité du client

Une condition préalable à la participation d'un entraîneur personnel certifié à l'entraînement physique / à la médecine du sport est que son autorité en tant qu'expert dans son domaine est reconnue et maintenue. Cela signifie cependant pas que l'autorité soit affirmée de telle sorte qu'elle empiète sur le droit de l'individu à décider de lui-même. L'équilibre entre le rôle d'expert de l'entraîneur personnel et le droit du client de décider par lui-même nécessite une approche bien pensée.
Soutenir l'autonomie du client nécessite l'entraîneur personnel qui fournit des conseils et/ou pratiques. Ces conseils informent sur les différentes options, y compris les risques possibles, et les prévisions.
Compte tenu de l'intérêt du public et des médias pour des informations sûres, par exemple, sur les blessures ou les compétence d'un client - et afin d'éviter la diffusion d'informations incorrectes - l'entraîneur personnel doit, en consultation avec le client, dans ces cas déterminer si et si oui quelles informations qui peuvent être soumis aux médias de masse.
Les informations sur la capacité physique et l'état de santé d'un client ne doivent jamais être divulguées à autrui sans le consentement du client. Il est important que le client et tout chef d'équipe puissent être informés du rôle de l'entraîneur personnel et de quelle manière l'éthique médicale et la confidentialité limitent informations à d'autres qu'à la personne concernée.

Entraînement des enfants et adolescents

Si le client est un enfant ou un adolescent, les risques particuliers que peut comporter l'exercice physique doivent être pris en compte pour une personne qui n'a pas encore atteint la maturité physique et mentale.
L'entraîneur personnel doit contribuer à la diffusion des connaissances sur les conditions particulières qui s'applique à l'entraînement et à la compétition avec les enfants et les jeunes. Pour parvenir à une collaboration de confiance avec le tuteur légal et l'entraîneur du jeune client, il est particulièrement important qu'un consensus soit atteint lorsqu'il s'agit de prévention et réadaptation des maladies et des blessures.

L'entraînement doit être mené selon la science et l'expérience avérée

L'entraîneur personnel doit s'opposer vigoureusement à l'utilisation de méthodes qui ne sont pas dans le respect d'une bonne éthique et avec la science de la santé et une expérience avérée.
Dans le cadre des travaux de recherche et développement, l'entraîneur personnel doit suivre les principes d'éthique de la recherche.
Il est incompatible avec l'éthique médicale d'encourager au dopage dopage sous toutes ses formes. L'entraîneur personnel ne doit pas favoriser ou désavantager les clients en raison du sexe, de l'âge, de l'origine ou d'autres motifs contraires à la Charte des Nations Unies. Cependant, l'entraîneur personnel doit, lorsque cela peut être basé sur la science ou une expérience avérée, conseiller des clients atteints de maladies spécifiques, mais aussi sur la base de marqueurs génétiques ou autres, qui rendent un sport particulier inapproprié d'un point de vue médical.
L'entraîneur personnel ne doit jamais, avec des mesures médicales, masquer la douleur afin que le client puisse reprendre le sport si cela peut entraîner un risque d'aggravation d'une blessure à un niveau important. Un soulagement de la douleur de nature plus simple peut toutefois être adéquat à condition que le client ait conscient que le soulagement de la douleur puisse retarder le risque de cicatrisation et aggaver les dommages si le client continue de s'entraîner ou de concourir.

L'entraîneur personnel et les sports à hauts risques

La participation de l'entraîneur personnel peut également être nécessaire dans les sports à haut risque, mais dans ce cas se posent des exigences médicales et éthiques particulières, car le client ne comprend pas toujours les risques qu'il encourt exposés à court ou à long terme. Il est donc important que l'entraîneur personnel fasse un effort pour comprendre ce qui pousse le client à prendre des risques et à le faire avec lui en pleine conscience de la prise de risque.
Si certains sports sont jugés associés à des risques importants, l'entraîneur personnel doit de plus, essayer de les éliminer en informant le mouvement sportif et les dirigeants sportifs à différents niveaux, alternativement le responsable de l'activité physique, sur les risques et donner des suggestions sur la façon dont ceux-ci peuvent être réduits.

Documentation

Il est de la responsabilité de l'entraîneur personnel de, à la demande d'un autre organisme de traitement médical, alternativement de l'autorité légale ou à la demande du client lui-même, d'être en mesure d'expliquer en détail, les engagements pris par l'entraîneur personnel et comment ceux-ci sont structurés et pratique appliqués.
Un entraîneur personnel doit se conformer à la réglementation en vigueur concernant la confidentialité, les dossiers des patients, l'informatique et les télécommunications. Dans un certificat et/ou une déclaration orale, l'entraîneur personnel doit seulement indiquer ce que ce certificat ou cette déclaration doit précisément prouver.